04/05/2015

Places de crèches et Parti Socialiste: heureusement qu'il nous reste le blog!

Oui, j'ai récemment mené une campagne en tant que candidate à la mairie de Genève.

Oui, mon thème de prédilection a été celui de la création des places de crèches plus rapide et en plus grand nombre que cela n'est le cas actuellement. J'ai proposé la création d'une Fondation regroupant les communes, le Canton et les entreprises, trois acteurs qui travaillent en vases clos aujourd'hui.

Et oui, je crois en ce projet et me battrai pour qu'il voie le jour.

Mais non, au grand jamais, je n'ai dit que j'allais, au sortir de ma campagne, cesser d'imaginer toute possibilité de créer des places de crèches plus efficacement, plus rapidement et en plus grand nombre.

Non, mes volontés politique et personnelle ne se limiteront et ne se contenteront pas du système actuel dans lequel ce sont quasiment exclusivement les communes qui assurent la création et le financement des places de crèches.

Et non, je ne voterai pas "la tête dans le sac" des propositions qui gonfleront les places de crèches en Ville de Genève, mais aussi incontestablement son budget et ce, même si l'une de mes volontés politiques reste la création de places d'accueil pour les enfants.

Je continuerai donc à m'interroger sur les réponses à ces questions :

- Où sont les compensations imaginées par Mme Alder pour fixer l'une de ses priorités sur la création de places de crèches sans faire enfler encore les budgets annuels de la commune?

- Où en sont les discussions avec la Fédération genevoises des entreprises (pour ne citer qu'elle) pour créer de concert avec elle des place de crèches dans l'avenir?

 

how-to-blog-blackboard-classroom_id785240_size485.jpg

www.matsernewmedia.com

A ce sujet, je n'ai rien pu lire de la part du PS qui, par la voix de Madame Laurence Fehlmann Rielle semble, à mon très grand regret, n'abattre rien de moins qu'une carte bassement électoraliste anti-ex-candidats du PLR.

Je n'aurais pu y lire, en me concentrant bien, que des annonces de hausses d'impôts pour les habitants de le Ville.

Les cinq années à venir risquent donc d'être complexes... Mais puisque les discussions semblent ne plus rien valoir au sein même du Conseil Municipal, heureusement qu'il nous reste le blog!

 

10:05 Écrit par Natacha Buffet dans Air du temps, Genève, Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |